1791 - 1792




Révolution dans la communication avec la naissance de la télégraphie aérienne. Quelques années plus tard (1798), à l’ouverture de la ligne Paris-Metz-Strasbourg, un message pourra se transmettre (en fonction de l’importance du texte et des conditions atmosphériques) dans l’heure.

Cette véritable mutation est due à une invention : le télégraphe.
Le premier terme employé par son créateur, Claude CHAPPE, est tachygraphe (du Grec, vite, prompt, et de j’écris).

Un des amis de la famille Chappe, le comte Miot de Mélito, entre autre, homme de lettres, propose en avril 1793 de remplacer le terme tachygraphe par télégraphe (du Grec, de loin, j’écris), expression correcte et juste qui sera adoptée.
Il marque la naissance des télécommunications et devient le précurseurs d’Internet !

Les guerres révolutionnaires européennes, par ce fait le besoin de communications rapides, sont les principales raisons du développement de la télégraphie aérienne. Il en est toujours ainsi.

C’est ce qui précipita la construction de lignes vers les régions les plus exposés : Nord et Nord-Est. L’administration télégraphique était née avec Paris comme point de convergence des lignes.

Chaque retour à la paix, c’est la mise en sommeil ; au gré des divers événements, le réseau se développa ou se réduisit.