Place royale à Metz





Gravure extrait du livre <<Notre vieux Metz : notes et souvenirs>> auteur principal BARBE, Jean-Julien (1868-1950) archiviste de la ville de Metz
 autres auteurs Berrier, Roger, THIRIOT, Jean, (Illustrateurs)      Edition Paul Even, Metz, 1934

C'est aujourd'hui la place de la République. Elle a été construite en 1802 alors dénommée place Royale à coté de l'ancienne citadellle et aux limites de la ville. Pendant l'annexion la place est renommée "Platz des Führers". L'exposition universelle de 1861 a été organisée sur cette place et sur l'esplanade qui la prolonge.

Sur la gravure on voit les 2 télégraphes qui existaient sur l'hotel du Gouvernement devenu le palais de justice actuel. Cet édifice en pierre de Jaumont était destiné à l'origine à être la résidence du gouverneur militaire royal et des intendants de la province des Trois Evéchés (Metz, Toul,et Verdun).

On voit 2 appareils différents pour le télégraphe Chappe. C'est la première fois que cette représentation est trouvée.

Questionné au sujet d'un télégraphe du type Flocon sur le tribunal de Metz, Monsieur Jean-Pierre Volatron nous donne la réponse suivante:
L’examen du détail de cette gravure permet de conclure que l’appareil situé le plus à gauche est bien du type Flocon : la barre oblique du haut est bien le régulateur mobile. La barre horizontale du bas devrait toutefois être prolongée par les indicateurs, de part et d’autre. Mais, le hic est que Flocon n’a présenté ce perfectionnement qu’en décembre 1837, soit quatre ans après la gravure examinée…                                                                                                                                                                                                                                                               De plus, la décision de transformer tous les postes à rénover n’a été prise qu’en 1843.                                                                                                                                                                   Il n’est pas possible que du matériel Flocon ait été installé en 1834 sur l’Hôtel du Gouvernement (actuel Palais de Justice).
Hypothèses :  La gravure est antidatée ? La gravure a été retouchée après 1838 ou après 1843 ?
Références : La Télégraphie Chappe, 1993, page 176 ; La Télégraphie aérienne de A à Z , Marc Gocel, 2001, page 166.
(PS: En effet, sur la gravure qui illustre l'article de Marc Gocel dans "la Télégraphie Aérienne de A à Z" les deux télégraphes sur le Tribunal de Metz sont identiques, celui de gauche n'est pas du type Flocon.)